Rechercher
  • François Riverin

Agnico-Eagle : super projet à Malartic

Dernière mise à jour : 17 févr. 2021

Les Mines Agnico-Eagle et Yamana Resources, son partenaire à hauteur de 50 % dans la mine Canadian Malartic, ont annoncé la mise en production souterraine du gisement satellite Odyssey, au coût de 1,34 milliard $ US.

L’exploitation commencerait en 2023, puis atteindrait sa cadence maximale d’entre 500 000 et 600 000 onces d’or par année à partir de 2029 jusqu’à la fin de la mine en 2039. La mine renferme des réserves de 3,6 M d’onces d’or à partir de minerai d’une teneur moyenne de 2,76 grammes la tonne. À cela s’ajoute quelque 3,6 millions d’onces de ressources.

Odyssey serait l’une des mines d’or aux coûts de production les plus bas du Québec, à hauteur de 650 $ US l’once pour le coût direct d’exploitation, et de 740 $ US l’once pour le coût tout inclus.

Agnico a annoncé aussi le développement minier important à sa mine Amaruq dans les Territoires du Nord-Ouest, ainsi qu’une hausse des ressources du gisement East Gouldie, une extension de Canadian Malartic.

L’annonce de la mise en production d’Odyssey montre l’acuité du flaire minier d’Agnico lors de l’achat de la mine Canadian Malartic d’ Osisko en 2014. Cette dernière s’était gardée et se garde encore dernière une redevance de 5 % sur le gisement principal, plus des redevances moindres sur les autres secteurs.

Dans l'or, comme ailleurs, il est toujours plus facile de faire de l'argent dans une perspective de long terme quand on achète sur repli du prix.

31 vues0 commentaire