Rechercher
  • André Dubuc

Desjardins met à jour ses prévisions sur le prix de l’or et l’argent

« Les fondamentaux, soit l’amélioration de la conjoncture économique et la hausse des taux obligataires, ont fait pression à la baisse sur le prix du métal jaune, lit-on dans la dernière livraison de la publication Tendances des matières premières des Études économiques Desjardins. Ainsi, son prix a connu une baisse d’un peu moins de 5 % depuis son sommet de juin. Bien que la montée des taux obligataires et la force du dollar américain fassent présentement pression à la baisse sur le prix du métal jaune, l’incertitude entourant la pandémie, le ralentissement de la croissance économique et les pressions inflationnistes pourraient exercer des pressions haussières sur son prix. Le prix de l’argent à quant à lui connu une importante baisse de plus de 15 % depuis juin. Étant donné que celui-ci joue un double rôle de métal précieux et industriel, les mêmes facteurs influençant le prix de l’or font pression à la baisse, en plus du ralentissement de l’activité industrielle. L’argent devrait toutefois être en mesure de conserver un niveau élevé. »


Le Mouvement Desjardins voit l’or à 1790 $ US l’once en 2021 et à 1665 $ us en 2022. La limite maximale de la fourchette de prix en 2022 est à 2000 $ US.


Pour notre part, nous demeurons convaincus que le contexte reste propice à la détention à long terme de l’or et de titres aurifères. Voyez pourquoi et comment en vous procurant notre guide Investir dans l’or, disponible chez les bons libraires.


57 vues0 commentaire