Rechercher
  • François Riverin

Propriété Windfall : des ressources de 6 millions d’onces

Minière Osisko (OSK, à Toronto, 3,06$) a délimité des ressources (mesurées, indiquées et présumées) de quelque 6 millions d’onces d’or sur sa propriété Windfall, située à quelque 130 km de route à l’est de Lebel-sur-Quévillon, au Québec. Plusieurs indices laissent entrevoir une possibilité de hausse significative de ces ressources.

Plus de 1 million de mètres de forage ont permis d’identifier des zones ayant des teneurs très élevées en or, dont un record provincial de 13 634 g/t sur 2 mètres. Ces hautes teneurs sont souvent influencées par l’effet de pépite, laquelle peut donner des variations importantes entre les échantillons.

Toutefois, un échantillon en vrac de plus de 5 000 tonnes, prélevé dans la zone principale Lynx par le fonçage d’une rampe d’accès, a confirmé en quelque sorte les attentes, affichant une teneur de 17,8 g/t en or et 11,8 g/t en argent, 89 % de plus que celle du modèle géologique pour cette zone.

La société effectuera un programme d’exploration de plus de 60 millions $ en 2021 qui doit mener à une révision des ressources minérales en fin d’année, suivie d’une étude de faisabilité d’une exploitation en 2022. Des commandes d’équipements indispensables ont été passées récemment.

La grande question : au prix actuel, est-ce que le titre est un achat? Déjà le marché boursier évalue Osisko, dont Windfall est le principal actif, à quelque 1,2 milliard en considérant environ 390 millions d’actions émises, incluant les options et les bons de souscription en circulation. La société dispose d’un actif de court terme de 322 millions, dont 231 millions en argent comptant.

Beaucoup de paramètres demeurent inconnus et les hypothèses sont très incertaines. En nous basant sur les données de base du rapport 43-101 (sedar -Osisko-43-101), nous avons établi un portrait très approximatif d’une exploitation.

D’abord nous diminuons la teneur moyenne en or à 7 g/t en or, pour tenir compte de la dilution et d’autres facteurs. Nous prenons aussi seulement 90 % du tonnage des ressources pour compenser certaines contraintes de minage.

Nous estimons ainsi le coût de construction à 500 millions, celui d’exploitation à 150 $ la tonne pour une cadence de 4 000 tonnes par jour pour plus de 300 000 onces d'or par an, et une teneur minimum d’extraction de 3,5 g/t. Nous utilisons un prix de l’or de 1700 $ US l’once, un taux de change de 1,25 $ CA pour 1 $ US, et un taux d’actualisation des fonds autogénérés de 5 %.

Ceci nous donne une valeur actualisée nette de 2,7 milliards après impôt, soit quelque 7 $ l’action. CIBC Capital Market et Cormark Securities recommandait l’achat de OSK en février en ayant des cibles de 6,25 $ et 6,50 $ l’action respectivement. Le dernier financement en actions accréditives s’est fait à forte prime par rapport au cours du marché, la moitié à 5,60 $ et l’autre à 4,35 $.

La plus récente présentation : Présentation PowerPoint (osiskomining.com)

151 vues0 commentaire